Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
 - Fémin-F1 -

Aurore et les fans de F1

4 Février 2010 , Rédigé par Aurore Publié dans #Humour

 

Humour

 Ma « vie » avec des fans de F1

 

Les week-ends... Je crois que personne n'osera me contredire si je dis que tout le monde adore les week-ends. Comment dire ? Le week-end c'est synonyme de grasses matinées, c’est buller, se légumer devant la télé et regarder des séries pourries avec un air plus qu’absent, le tout sans se laver.


Le week-end c'est aussi les potes (mais si ! vous savez...les charlots et les cruches qui vous collent au train depuis des années et à qui vous n'avez jamais dit tout le mal que vous pensiez d'eux parce que bizarrement vous ne pouvez pas vivre sans...des potes quoi !) Des potes donc, avec qui on sort boire un verre, faire la fiesta ou se faire une toile.

 

Ah les week-ends… On adore tous les week-ends : le repos, la tranquillité, déconnecter de cette vie de dingues qui nous fait courir tout le reste de la semaine... *soupir*


Je ne sais pas comment se passent vos week-end ; peut-être se déroulent-ils ainsi ? Lucky you !!! Parce que pour ma part c'est loin d'être le cas ! Au point que je ne souhaite qu'une chose : ne jamais être en week-end. J'ai bien essayé mais mon patron et le code du Travail ne sont pas d'accord avec moi... Mais je suis sûre que vous ne me croyez pas.


Alors lisez plutôt !!!

Lire la suite ...


Samedi matin, je me fais une bonne grasse mat' jusqu'à quoi ? Onze heures à peu près ! J’enfile ma robe de chambre, je me fais un café que bois en grignotant quelques tartines. J'allume la télé (non, je ne la mets pas en veille parce que je respecte la planète "moa" !) et je m'installe dans le canapé. Bref, je suis prête à me légumer devant mon écran cathodique. Zappette en main, pieds sur la table basse, chat sur les genoux. Tout est paré quand... le téléphone sonne. J'éjecte mon chat, je me lève, je cours prendre le combiné avant que le répondeur ne se mette en route.

  •  « - Salut! C'est moi! Ça va? Tu as passé une bonne semaine? Tu fais quoi cette après m'? »

Ça c'est Marie une vraie pile électrique, toujours branchée sur 10000 volts. Comme j'ai un certain humour je lui réponds:

  • « - Salut! Bien, oui, rien.»

 Sans faire attention à mes réponses plus que concises elle enchaîne:

  • « - Ça te dirait qu'on se voit? On pourrait aller à la fnac, faire les soldes, boire un café...
  • - Oh bah oui tiens pourquoi pas. On se retrouve à quelle heure?
  • - On a qu’à dire dans une heure.
  • - Où ?
  • - À Place d'Arc.
  • - Ok à tout'.
  • - A tout'. »


Et voilà en 30 secondes (chrono en main), mon après-midi est pris. Et voilà , je réalise : « Aaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhh ch'uis pas lavée !!! ». Alors je file en 2-2 dans la salle de bain, je me lave les dents, le visage, je saute dans la douche et en 20 minutes je suis ready (et n'oubliez pas que pourtant je me suis grouillée...). Je rassemble quelques affaires nécessaires dans mon sac à main, je cherche mes clés de maison, de voiture..., je vérifie que tout est bien éteint, que le chat n'est pas prêt à filer entre mes pattes et je m'en vais.

 

Arrivée à Place d'Arc voilà que j'aperçois au loin « la Marie ». On échange les conversations classiques sur la semaine qui vient de s'écouler, qui se réduit en fait à une activité principale: le boulot, tout en marchant dans les rues commerçantes de la ville.

Je lui raconte que je suis crevée, que j'ai fait un bon gros dodo...elle me raconte qu'elle "pareil" sauf qu'elle s'est levée à 5h ce matin. Et là je lui demande pourquoi.

 

Erreur. Grosse erreur !!!


Avec cette simple question je viens de plomber mon après-midi tout entier !!! Pourquoi ?

Parce que mon amie est une fan de F1. Et pour quelles raisons un samedi matin un fan de F1 se lève aussi tôt ? Pour regarder les essais de F1!!! (et oui comme j'ai d'autres amies qui adôôôrent la F1, il a bien fallu que j'intègre quelques infos de base comme le calendrier : samedi = essais, dimanche = GP).


Et là, de 14h à 18h, je me tape les essais du GP de pétaouchnoc en long, en large et en travers. Pour autant je ne pourrais pas vous les raconter parce que je n'ai pas compris un traître mot de ce qu'elle m'a dit. Pendant 4 heures, je me contente de sortir ça et là des « ah bon?! » « ah bah dis donc », mais aussi l'éternel « mmmhhh » indispensable à toute personne voulant faire croire à une autre qu'elle s'intéresse et suit ce qu'elle dit alors qu'en fait ...bah non !

 

Et le pire c'est qu'au milieu de ce monologue passionné, j'essaye de dévier la conversation pendant nos emplettes en lui demandant son avis sur tel pull, tel pantalon ou même tel rouge à lèvres ; et quand je pense avoir réussi et que je pars sur un sujet plus sérieux tel que la mort de milliers de personnes dans un tremblement de terre, immanquablement nous revenons sur le sujet du départ : la F1 ! Et Alonso ce crétin pas fichu de faire je-ne-sais-quoi et le président de la bidule-truc qui ne veut pas changer je ne sais quelle règle qui ne sert à rien et qui nuit au spectacle…


Ah bon ? Première nouvelle ! La F1 est un spectacle ?!

Moi bêtement je pensais que c'était des bagnoles qui faisaient des tours et des tours et des tours et des tours... d'un même circuit juste pour... bah pour rien en fait !

 

A la fin de l’après-midi, on se quitte en se disant qu'on a passé un super après-midi et qu'il faudrait remettre ça dans pas longtemps. Et moi dans ma tête je me dis « en tout cas pas un jour où il y a de la F1 ça c'est sûr !»

 

Ok ! Là vous vous dites que je vous embête pour rien parce qu'il me reste le dimanche !

C'est ce que je me disais aussi... jusqu'à ce que je sois réveillée en sursaut parce que quelqu'un s'était oublié sur ma sonnette et tambourinait à ma porte à 5h45 du matin !!!


Je me lève difficilement, regarde dans le judas et là je vois une autre amie (Juju) le visage rouge d'excitation et d'énervement.
(ce qui est assez marrant en y repensant pour une fan de Ferrari !). Je lui ouvre la porte en lui disant « qu'est-ce qui se passe?! » d'un air paniqué parce que si elle est venue me réveiller à c't' heure et de la sorte c'est qu'il se passe quelque chose de grave. Et là dans ma tête je recense tout ce qui peut être arrivé : un grave accident, la mort d'un proche; bref, quelque chose de grave quoi !

 

Tout en rentrant dans mon appart' comme un boulet de canon et en se précipitant dans la salle à manger, elle me sort : « ma télé est en panne alors qu' il y a le GP du ... »  Et là je me dis « Quoi ?! Je dois être en train de rêver là. Non je ne rêve pas, je cauchemarde mais je vais bientôt me réveiller parce qu'on finit toujours par se réveiller d'un cauchemar… ».

 

Pendant ce temps, et tout en allumant ma télé et en s'installant dans mon canapé, ma zappette à la main, il me semble entendre quelque chose comme « … et je me suis dit que ça te dérangerait pas que je le regarde chez toi. » …  

 

Vérité incontestable dans son esprit de fanatique...

 

Et d'un coup,  ravissement sur son visage : le GP n'a pas encore commencé. Mais ça ne va pas tarder. Elle est arrivée à temps. YES!!!!!!!!  Elle se retourne alors vers moi en me disant enfin : « Je suis désolée de t'avoir réveillé si tôt mais vas te recoucher si tu veux. ». Trop aimable...

 

Je fais ce qu'elle me dit parce que d'une, je suis crevée et de deux, je me fous de la F1 (et puis j'en avais suffisamment soupé la veille !)

 

Heureusement Morphée m'a gentiment attendue, les bras grands ouverts pour que je vienne me blottir tout contre elle et qu'elle m'emporte loin, loin, très loin de la F1.

 

Je retombe dans mon sommeil oh combien mérité quand je suis réveillée de nouveau en sursaut mais cette fois par des cris venant de ma salle à manger… Et oui, j'avais oublié ! Une fan de F1 y campait en gesticulant, en hurlant je-ne-sais-quoi à je-ne-sais-qui et sautant sur mon canapé (le bousillant soit dit en passant). En bref, impossible de dormir...

 

J'allume ma lampe de chevet, prends un bouquin, mets mon MP3 sur mes oreilles et je passe le temps ainsi pendant presque 2 heures… jusqu'à ce que je sente qu'on me regarde et que je relève la tête. Mon amie est plantée là à me regarder et remue les lèvres. J'entends rien. Ah oui c'est vrai j'ai mes écouteurs. Je les retire en disant vulgairement « Hein? ».

« Tu dors pas,? » me demande-t-elle. Je lui dis que non, ce à quoi elle réponds dans un même souffle par un : « bon je te laisse c'est fini encore merci » et elle s'en va comme elle est venue...Comme un ouragan  (et pourtant ce n'était pas le GP de Monaco parce que sinon il aurait pas été à c't' heure).

 

Là vous comprenez, et vous vous dites « Oh le week-end de... (mot de Cambronne)! »

Et bien je vous réponds : « oh oui mais il y a pire ! » Si, si. Un week-end de 3 jours entiers (donc en fait jours et nuits) avec que des fans de F1.

 

Grosso modo c'est pareil… mais en plus long ! 3 jours et 3 nuits entiers à parler F1, manger F1, boire F1, regarder de la F1. Et en fait, c'est à ce moment que le spectacle commence. Non, non ne vous y trompez pas je ne parle pas de la F1 mais des fans de la F1... J'assiste à quelque chose que je n'aurais jamais cru voir dans toute ma vie !


Dites-vous bien que toutes ces personnes sont en temps normal cultivées, civilisées...

Et bien quand ça regarde la F1, ça hurle, ça crie, ça se balance des coussins dans la figure...


Encore un peu et ça monterait sur un ring pour se coller 2 ou 3 caramels dans le tarbouif ; et si tu essayes de t'échapper de la pièce, il y en a toujours un pour te demander où tu vas et tout le monde te regarde avec un air de dire : pas bouger ! (oui c'est plutôt hargneux le fan de F1...et inquiétant...j'aimerais pas en croiser dans une ruelle sombre...)

Alors bien évidemment vous vous demandez sûrement pourquoi je me suis infligée pareille torture (je me suis posée la question moi-même)...tout simplement et stupidement parce que je n'ai pas regardé le calendrier et je n'ai donc pas fait gaffe que c'était un week-end F1 !!! Non mais franchement quelle idiote !!!


Heureusement, j'ai réussi à me faire la belle le dimanche juste avant le GP en prétextant que je devais rentrer avant la nuit (bah oui c'était presque l'hiver- en fait dans mon malheur j'ai eu de la chance!).
Bien sûr, tout le monde me disait « Oh bah non! T'es sûre que tu veux pas rester pour le GP ? Tu vas voir c'est super ! ». Je leur ai répondu « Non je peux vraiment pas. Désolée » et ce avec une tête affligée (et soit dit en passant avec un talent de comédienne que je ne soupçonnais pas posséder) de ne pouvoir assister à ce miracle de la vie qu'est un GP de F1.

 

Alors voilà maintenant l’objet de mon récit : quelques conseils de survie, si vous avez des ami(e)s fans de F1 mais que vous ne l'êtes pas :

  1. - toujours vérifier le calendrier avant de dire oui à une sortie ou un week-end avec eux !!!
  2. - ne jamais les lancer sur le sujet! (Ils finiront toujours par en parler alors accordez-vous quelques instants de répit)
  3. - débranchez la sonnette, coupez le téléphone pendant les week-ends de F1.
  4. - n'achetez pas de télé, ne prenez pas internet, ne prenez que le basique pour votre mobile (parce qu'un jour ou l'autre, on vous monopolisera l'un de ces objets pour assouvir cette passion qu'est la F1)
  5. - encore mieux! (et éventuellement, parce que faut être réaliste tout le monde ne peut pas se le permettre) changez d'ami(e)s !!! Là au moins vous êtes sûre d'être pénard(e)s!!
  6. - et sinon le dernier conseil de survie (mais alors vraiment en dernier ressort!) : mettez-vous à la F1 !!!


Bien sûr vous vous demandez certainement si j'ai suivi mes propres conseils. ..

 

Et bien comme je suis étourdie, gaffeuse, télévore, et que je suis tellement difficile à vivre que je ne pouvais me payer le luxe de changer d'amies, il a fallu que je m'y mette... Alors pour celles et ceux qui seraient dans le même pétrin que moi, je vous dis à bientôt pour un spécial « aimer la F1 en 10 leçons » !

 

 

____________________________


Toute ressemble avec des personnes ou des situations ayant réellement existées ne serait que pure coïncidence... ;-)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Hélène 20/02/2010 20:37


Bonjour,
Histoire très drôle. J' ai beaucoup aimé et bien souri. Il y a beaucoup de ressemblances avec la réalité.
Très bonne plume, j' attends la suite.


emylie 05/02/2010 19:44


c'est très amusant de torturer les gens avec la F1!!!
En tous cas, belle plume et puis perso, je ne vois pas à qui tu pourrais faire allusion, ce n'est que pure fiction...


Marine 05/02/2010 00:59


Très drôle et pas si fictif que ça !

Pour pour complèter la trilogie d'Aurore, je propose comme titre pour le 3ème volet : "Ma vie de fan de F1" ;-)