Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
 - Fémin-F1 -

Ma passion pour la Formule 1

8 Décembre 2006 , Rédigé par Marnie Publié dans #Hors piste

Hors-piste

Ma passion pour la Formule 1

 

Expliquer d’où vient ma passion pour la F1, tel est le défi de cette rubrique et telle est cette question à laquelle Sywel et Grenad’in ont déjà répondu avec brio. Forcément après elles il m’est difficile de faire aussi bien, mais je tente quand même.

 
 

En fouillant au fond de ma mémoire le point de départ de mon intérêt pour les voitures est certainement la CX de mes parents dont l’avant se soulevait légèrement au démarrage, ce qui faisait la joie de l’enfant que j’étais ainsi que celle de mes petits frères. Et il y a aussi le fameux dessin animé Boumbo (un dessin animé dont l'héroïne est une voiture bleu et jaune) dont j'étais fan.

 

Mais ces souvenirs n’expliquent cependant pas ma passion pour la F1, d’autant que mes parents n’ont jamais été curieux de sport auto. Dès lors le premier souvenir qui me revient en rapport à la F1 est un certain week-end prolongé de Mai 1996, WE du grand-prix de Monaco. Une cousine, ancienne journaliste de F1 était venue profiter de ces quelques jours de vacances dans le sud et donc à Nice, chez nous. Et comme il était hors de question pour elle de manquer un GP (et en particulier celui-ci, Ah Monaco !) elle s’installa, le dimanche venu, devant le télé.

 

A Nice, nous subissions le même temps qu’à Monaco et les trombes d’eau eurent tôt fait de nous réunir tous (mes 2 frères et moi) devant la télé. Curiosité d’enfants, commentaires exaltés d’une passionnée ; sous nos yeux la F1 pris vie et Panis gagna ce grand-prix de folie.

 

Orgueil patriotique certes, mais j’étais conquise !

 

Je commençais donc à m’intéresser à ce sport, et ne tardai pas à découvrir un petit rookie prometteur au nom illustre et qui devint très vite "mon champion" : Jacques Villeneuve.

 
 

Dans mon sillage j’entraînais Sywel et c’est à deux que nous soutenions le québécois, dont je conservais précieusement toutes les coupures de presse à son sujet. Je passais aussi des heures à discuter (me disputer ?) avec mon frère qui (par réaction ?) soutenait Schumi avec force !

 

Je me rappelle très précisément du GP d’Europe 97 à Jerez, la manœuvre honteuse Schumacher de et mon indignation devant l’écran puis le soulagement de voir "mon" Vivi franchir la ligne, troisième mais champion !

 

 


Cependant je décrochais un peu pendant la période de domination Schumacher/Ferrari, ne supportant ni la personnalité de l'allemand ni la politique de son écurie. Mais le nouvel amour de Sywel pour Michel Vaillant nous redonna goût au sport auto et particulièrement la Formule 1, d'autant plus que Renault revenant dans le F1 circus commençait à devenir une gagnante potentielle, avec son jeune poulain Alonso dont le charme et le talent ne nous laissait pas de marbre...

 

 

 

Depuis le démon de la F1 me poursuit course après course…

 
 

 
Ma première rencontre pour du vrai avec ces fabuleuses voitures ?

 

Lors du road show Renault à Lyon en septembre 2004 (Merci Renault F1 !) Voir pour la première fois une R24 lancée à pleine vitesse sur une route, l’entendre redémarrer à quelques mètres de moi, recueillir les coucou de Fernando Alonso et Franck Montagny lors de leur ultime passage : quelle joie !

   

Et puis vint ensuite mon premier GP en vrai : Monaco 2005. Quelle expérience ! Entendre le rugissement des moteurs se répercuter dans toute la ville, avoir le souffle coupé par la puissance qui s'en dégage. Voir les voitures frôler les rails, avaler les vibreurs... Et toujours ce bruit qui remplit la cage thoracique et fait vibrer de l'intérieur. Admirer encore et encore les courbes de ces incroyables voitures et la lumière du sud jouant sur les carrosseries.


 

Mais j’oublie presque le plus important : les rencontres. Car comme toute passion la F1 peut se partager, et c'est justement sur des forums de F1 j'ai pu me lier d'amitié avec Grenad'in et Priss, amitié qui, maintenant, dépasse largement le cadre de la F1. Et il y a aussi les rencontres sur les GP dans l'ambiance folle qui règne pendant quelques jours aux abords du circuit. Elles vont du simple verre offert par le voisin, à la discussion/polémique à bâton rompu avec le tifosi du camp adverse ou le charmant jeune homme là-bas qui nous adresse un sourire.

 

Bref assister sur un GP sur le bord de la piste est une expérience fantastique… que je souhaite à tous les passionné(e)s de vivre un jour !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

sonia 10/04/2007 15:51

bonjour Marnie,vraiment tres sympathique cet article,je suis tellement heureuse que des femmes comme vous aient cree ce super site,de vrais passionnees(comme moi),ca fait vraiment plaisir,bonne continuation et a tres bientot,
"soso"

Team Femin-F1 11/04/2007 23:18

Merci "soso" pour ce gentil message (et tous les autres !)Nous sommes ravies que Fémin-F1 te plaise autant et de te divertir ainsi pendant ton boulot... N'ait crainte on est pas prêtes d'arrêter !@bientôt, ici ou sur le forum...

mirzhin 09/12/2006 10:41

bien le bonjour et merci pour ta visite sur mon blog! le tien est très original!^^
concernant le nom des symboles celtiques et des photos, il suffit de passer la souris sur chaque image pour avoir le nom du symbole associé! ;)

MiniBiker 08/12/2006 18:29

Bonjour les filles! (Bonjour Charlie) J'ai été bluffé par votre blog. Résultat, vous apparaissez ici:http://minichopper.over-blog.com/article-4523881.html Bonne continuation. Amicalement, MiniBiker.