Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
 - Fémin-F1 -

Les Relations Internationnales / Saison 2006 / Episode 2

14 Avril 2006 , Rédigé par Priss Publié dans #Humour

Humour


Qui n'a jamais rêvé d'assister à toutes les réunions, de savoir tous les secrets du F1 circus...? Et si soudain tout devenait possible, et si notre journaliste discrète petite souris vous racontait tout ? Bienvenue dans :
Les Relations Internationales...
dans le monde très fermé du F1 Circus !

Toute ressemblance avec la réalité est due au plus grand des hasards.


Saison 2006, Episode II : Le GP de Melbourne
 


    Ce GP de Melbourne 2006 s’annonçait des plus mouvementés… Certains prévoyaient déjà (ou plutôt enfin) la première victoire de Jenson Button (JB), d’autres misaient plutôt sur un second doublé de l’écurie bleue et jaune (dans le même ordre, ou dans le désordre… peut importe). Il est clair qu’après la pole position de JB et la 1ere ligne de Giancarlo Fisichella (GF), toute ambition était permise pour ces deux pilotes mais c’était sans compter leurs deux coéquipiers……


 
 
 

    Après sa 3e place sur la grille de départ, Fernando Alonso (FA) tournait en rond dans le motor-home de l’écurie bleue et jaune (la même que citée précédemment) comme un lion dans sa cage. Il savait pertinemment que son équipe ne l’autoriserait pas facilement à doubler GF. Que faire ? Il fallait imaginer un plan machiavélique pour pouvoir passer l’italien et doubler l’anglais aux 0 victoires ! Ca carburait à 300 km/h dans la tête du jeune espagnol et soudain « Euréka », il avait trouvé la solution ! Le dimanche lui parut dès lors nettement plus intéressant !

 

    Un peu plus loin, Rubens Barrichello (RB) (l’éternel second….) ruminait sa modeste 16e place… d’autant plus modeste que JB avait signé le meilleur temps ! Lui aussi chercher une idée de génie pour empêcher son coéquipier de gagner… Il se doutait que JB se ferait avaler par les deux voitures bleues et jaunes (encore les mêmes…. Toujours les mêmes….) au départ mais il devait trouver le moyen de le faire reculer tout au long du GP pour avoir l’air moins ridicule en passant la ligne d‘arrivée…. Lui aussi eut un éclair de génie et trouva la solution !

 

 

 
 

    Le dimanche, tout le monde se mit en place sur la grille de départ pour le tour de chauffe mais personne ne s’imaginait ce que l’espagnol et le brésilien avaient monté comme plan pour parvenir à leur fin ; un jeu subtile et surnois….

 

 

 

 

 

 

 

1ere équipe (la bleue et jaune….) :

 

    Voici ce que les spectateurs virent : GF fit son tour de chauffe et eut apparemment un problème vu qu’il leva les bras juste avant le départ…. Mais écoutons plutôt les communications radios juste à la fin du tour de chauffe :

 
 
 
 
 

    GF : « Je suis deuxième !!!! J’ai fini deuxième !!!!!! »
    Ingénieur : « Mais qu’est ce que tu fais G.? Pourquoi tu lèves les bras ?
    GF : « J’ai fini deuxième !!!!!! »


Trop tard, la voiture avait calé….

 
 

    Ing : « Mais ca va pas ! La course n’a pas commencé ! »
    GF : « Mais si ! Elle est fini ! »
    Ing : « Mais non… Regarde autour de toi… Les voitures sont en train de prendre le départ et toi, tu as calé ! »
    GF : « Mais F. il m’a dit que ce GP était spécial…. Qu’il ne se faisait que sur un tour…. »
    Ing : « Et si F. te disait d’aller te jeter dans le lac, tu le ferai ?! Allez, on vient te chercher… Tu partiras bon dernier ! »
    GF : « Mais euh… »

 
Et voilà comment FA se débarrassa de son coéquipier….

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 

 

 
 
 

2e équipe :

 

    Voici ce que les spectateurs virent : JB avait apparment un problème au redémarrage car après chaque safety car, il se faisait doubler par son poursuivant (problème du pilote ou de sa monoplace peut importe….). Mais une fois de plus écoutons les communications radios après le retrait de la dernière safety car et la nouvelle perte de place de JB :

 

 

 
 

    Ing : « Mais qu’est tu fait l’anglais ! Réveille toi ! Tu te fais toujours doubler ! »

 
 
 

    JB : « Mais euh !  C’est pour le concours… »

 
 
 

    Ing : « Quel concours ??? »

 
 
 

    JB : « Vous n’êtes pas au courant ? Il parait même que si on le gagne, on gagne des points au championnat ! »

 
 
 

    Ing : « J., je ne vois pas de quoi tu parles ! »

 
 
 

    JB : « Eh bien, du concours de celui qui se fera le plus dépassé après le retrait de la safety car ! Et je crois honnêtement que je suis en train de le remporter…. YESSSSSSS ! »

 
 
 

    Ing : « Mais qui t’as raconté de telles bêtises ????? »

 
 
 

    JB : « Eh bien, mon coéquipier R. ! »

 
 
 
     Ing : « Et si R. te disait d’aller te jeter dans le lac, tu le ferais ?! Mais qu’est ce que j’ai fait pour mériter cela…… »

 

 

 

 
 

Et voilà comment RB réussit à freiner son coéquipier pour ne pas se ridiculiser….

 

 

 
 

    Enfin, car il faut finir par là, parlons un peu de notre cher Michael Schumacher pas national…. Ah, lui aussi il réfléchissait dur sous son casque pendant le GP… Mauvaises gommes, le titre qui s’éloigne une fois de plus, sa femme qui l’a disputé avant le début du GP, Jean Todt qui fait la tête…. Et le voilà prit d’un soudain ras-le-bol. Il essaie d’en discuter avec son ingénieur mais ce dernier est trop occupé à consulter la télémétrie :

 

 

 
    Ing : « Nan Mr S., je ne vois pas de ras-le-bol sur la télémétrie… Tout va bien ou presque ! Continue ! »

 

 

 

 

 

 

 

 

Et là, ça en est trop…

 

 

 

    Encore cet espagnol en tête de la course ! Encore et toujours ! Mais qu’est ce qu’il a fait pour mériter cela, une telle humiliation…….. Allez c’est décidé, il arrête et il va regarder la fin du GP depuis les tribunes ! Mais comment s’y rendre… Allez, bon sang, réfléchis !!!!!! Ca y est ! Euréka ! La bordure super élevée sur laquelle plusieurs pilotes se sont fait avoir… Si je réussis à la prendre avec de l’élan, je pourrais peut être arriver au pieds des tribunes !

 

 

 
 

    Aussitôt dit, aussitôt fait… mais idée un peu idiote car il aurait fallu bien plus d’élan que celui qu’il pouvait produire pour que la monoplace franchisse le mur… Allez, ça fait rien, retour au stand et on retentera ça une prochaine fois !

 

 

 

 

 

 

 
Sacré GP quand même !

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

alonso925 05/06/2006 21:48

Je suis mort de rire en lisant les discussions entre Giancarlo et son ingénieur ! Vraiment bien trouvé Priss ! J'arrive même plus à m'arrêter de rigoler ! Même Teddy est mort de rire ;-)
J'attends les prochaines nouvelles avec impatience !