Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
 - Fémin-F1 -

Les Relations Internationnales / Saison 2006 / Episode 1

5 Mars 2006 , Rédigé par Priss Publié dans #Humour

Humour


Qui n'a jamais rêvé d'assister à toutes les réunions, de savoir tous les secrets du F1 circus...? Et si soudain tout devenait possible, et si notre journaliste discrète petite souris vous racontait tout ? Bienvenue dans :

Les Relations Internationales...
dans le monde très fermé du F1 Circus !

Toute ressemblance avec la réalité est due au plus grand des hasards.


Saison 2006, Episode I : Grand-prix de Bahrein


    Une nouvelle saison a commencé ce week-end à Bahreïn. C’était la douce euphorie des débuts d’années. La joie des retrouvailles, le silence des secrets, les tensions des découvertes, les sourires des amours nouveaux ou retrouvés… Bref, faisons un petit tour par le paddock quelques heures avant les reprises des essais libres :


- Chez Toro Rosso :

    Un silence règne… Approchons nous doucement. Oui, on entend bien des chuchotements :

    Vitantionio Liuzzi (V.L.) : Trop bonito ! Bonne idée ce V10 bridée… On peut s’assurer quelques bonnes victoires !
    M. M…ley : On garde ce règlement quelques temps. Après, je suis obligé de le faire changer mais je vais essayer de reculer le changement jusqu’au GP de Monaco. Les spectateurs veulent des surprises : une victoire de Toro Rosso ça ferait du changement…
    Scott Speed (S.S.) : On peut pas attendre les Etats-Unis ? Ca redorerait le blason de la F1 outre mer ! Et puis, tant mieux pour moi ! 
    M. M…ley : Faut pas abuser non plus !


- Chez Redbull :

    L’ambiance règne peut être un peu trop fort !

    Christian Klien (CK) : Je vais réussir un truc ce week-end ! C’est sûr ! Je le sens bien ! Hein, David, t’en pense quoi ?
    David Coulthard (DC) : On m’appelle tonton David d’abord !
    CK : Argh… Quand je repense à nos vacances aux sports d’hiver ! On peut y retourner Dav…. Tonton David ?
    DC : Je ne sais pas !
    CK : Dis, tu pense quoi de ma combinaison ? Elle ne me grossit pas j’espère tonton ?
    DC : Nan, ça va !
    CK : Et ma coupe de cheveux ?
    DC : Pas mon style.
    CK : Et mes nouvelles tongs ? Je les trouve stylées !
    DC : Hé, je suis ton coéquipier et pas ta nurse !
    CK : Pardon…. Tonton !


- Chez Honda :


    Le ton est nettement plus…. plus…. plus…. professionnel.

    Jenson Button (JB) : Qu’est ce que je pourrais dire d’intelligent aux journalistes ? Tu n’as pas une idée Rubino ?
    Rubens Barrichello (RB) : Je n’ai pas quitté mon job de serviteur du grand seigneur rouge pour me retrouver serviteur de l’éternel second !
    JB : Allez aide moi ! A chaque fois que je dis ce que je pense, je me mets tout le monde à dos ! Pourtant, je trouvais que ma déclaration sur les femmes et la F1 était sympa ! (par ici pour ceux qui ont loupé ça !)
    RB : Je comprend pourquoi t’arrives pas à garder une fille toi...
 
 
- Chez Toyota :

    Des petites explications sur le règlement s’imposent :

    Ralf Schumacher : Argh ! Je comprends rien à ce règlement ! C’est quoi ces qualifs ? Pour être en pôle, il faut se faire éliminer dans les premiers ? Mais dans ces cas là, faut faire un mauvais temps ? C’est ridicule ! Mais, j’ai toujours appliqué le règlement, même ridicule ! Et Jarno, tu m’écoutes ? J’ai raison ou j’ai tort sur les qualifs ?
    Jarno Trulli : Yé sé pas ! Yé pas trouvé dé règlement en italiano… Yé té suis ! On verra bien ! Il fo fère gagner Toyota ce week-end !

    Et bien, c’est pas gagné !


- Chez Ferrari :

    Michael Schumacher (MS) : Il est où le p’tit nouveau ? Mon casque a en encore des traces de doigts ! Je croyais qu’il devait s’occuper de le nettoyer ! Lipe ! Lipe !
    Felipe Massa (FM) : Oui ! Qu’est ce qui se passe ?
    MS : Mon casque est sale !
    FM : Et alors ?
    MS : Mon coéquipier s’occupe toujours de nettoyer mon casque !
    FM : Ah bon ! Quand j’étais chez…
    MS : Mais maintenant tu es à mon service ! Euh pardon, chez Ferrari ! Et tu as compris pour dimanche : tu fais tout pour protéger ma bagnole surtout de ce taureau espagnol qui m’a volé ma couronne !
    FM : Ouaisssss… ffffffff… J’ai compris !
    MS : Bon j’y vais !
    FM : Où ça ?
    MS : Au premier brefing du week-end !
    FM : Et moi ?
    MS : Le 2e pilote n’est jamais invité !


- Chez Mclaren :


    Tout le monde s’active….. autour du moteur !

    Kimi Raikkonen : Dites moi qu’il tiendra ! Dites moi qu’il tiendra !
    Un mécano : Ca dépend combien de tours vous le voulez ! 10 ? Pour 10 il tiendra ! Pour plus...


- Chez Renault :

    Giancarlo Fisichella, attablé dans le motorhome, semble désespéré !

    Giancarlo Fisichella : Je suis déjà tombé en entrant dans le garage, j’ai déjà fissuré mon casque, j’ai perdu mon tee-shirt préféré, j’ai cassé ma paire de lunette… Tout ça en moins de 24h ! Et dire que je pensais avoir retrouver un peu de chance ! Je crois que ça ne sera pas pour cette fois !

    Un peu plus loin, Fernando Alonso, récemment
fiancé à la chanteuse du groupe El sueno de Morfeo, est entouré de journalistes :

    Journaliste : comment vous sentez vous à l’aube d’une nouvelle saison ?
    Fernando Alonso (FA) : Hoy mi vida pasa tan deprisa, Es un ritmo loco que quisiera detener
(Aujourd’hui ma vie passe tellement vite, c’est un rythme fou que je voudrais arrêter/
Extrait de A paso de Tortuga, du groupe "el sueno de morfeo" )
    Journaliste : Vous quittez Renault à la fin de l’année. Une remarque à faire aujourd’hui à ce sujet ?
    FA : Toda historia tiene su final
(toute histoire à une fin/
Extrait de Amor de sal, du groupe "el sueno de morfeo" )
    Journaliste : vos détracteurs vous disent intéressé par l’argent.
    FA : Y me da igual, digan lo que quieran
(Ca m’est égal, qu’ils disent ce qu’ils veulent/
Extrait de Cosas que diran, du groupe "el sueno de morfeo")
    Journaliste : Pour finir, vous voyez quelqu’un qui pourrait prendre votre succession chez Renault ? Quelqu’un de votre envergure ?
    FA : No. Y esta soy yo, una especie en extinción
(et cela c’est moi, une espèce en voie de disparition/
Extrait de Esta soy yo, du groupe "el sueno de morfeo").


En conclusion, une rentrée comme on les aime ! On comprend mieux pourquoi la F1 nous a tant manqué !
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article