Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
 - Fémin-F1 -

Les Relations Internationnales / Saison 2005 / Episode 2

16 Février 2006 , Rédigé par Priss Publié dans #Humour

Humour


Qui n'a jamais rêvé d'assister à toutes les réunions, de savoir tous les secrets du F1 circus...? Et si soudain tout devenait possible, et si notre journaliste discrète petite souris vous racontait tout ? Bienvenue dans :


Les Relations Internationales...
dans le monde très fermé du F1 Circus !



Episode II : Les essais privés de Ferrari après Bahrein 2005
    Petit rappel : Après un début de saison plutôt calamiteux, Ferrari tente de redressser la barre en multipliant les essais privés. La course précédente, à Bahrein Ferrari avait introduit sa nouvelle voiture -sans succès- et avait même connu beaucoup de problèmes mécaniques et particulièrement avec la boite de vitesse. La raison a un défaut de fiabilité ?... Pas forcémement... ^^


    Un silence de plomb pesait dans le garage Ferrari… Nan, ce n’était pas l’heure de la sieste… quoique !!! En fait, tous les ingénieurs se trituraient le cerveau pour faire évoluer, enfin pour faire fonctionner la F2005 et réussir à battre Renault… Et c’était au-delà de leur capacité ! Bref, tout le monde était tranquillement en train de travailler après une journée d’essais où Barrichello et Badoer avaient roulé sur le circuit de Barcelone. Schumacher venait pour sa part de débarquer fraîchement sur le sol d’Espagne. Soudain, une voix déchira le silence presque religieux qui emplissait le garage.

    Schumi : Je comprends rien à cette langue !!!! C’est n’importe quoi ! Comment ils disent Schumacher en Espagnol ??? Le seul nom que je comprends dans leurs reportages c’est Alonso… Vous allez pas me faire croire qu’ils ne parlent déjà plus que de lui !

    Personne n’osa répondre… ou plutôt affirmer que Schumi faisait déjà presque parti du passé…

    Schumi : Rien ne vaut l’allemand ! Au moins, là bas, il parle de moi…

    Un mécanicien osa une réflexion à voix basse… mais je tairais son nom car sinon il se ferait virer, je le nommerais donc Mécano X…
 
    Mécano X (à voix très basse…) : oui, il parle de toi comme d’un escargot… effectivement !

    Petit rire de ceux qui ont entendu….

    Schumi : qu’est ce qui vous fait rire ???

    Mecano X : Rien m’sieur !!!

    Les rires redoublèrent… Schumi préfera (n’ayant pas compris ce qui se passait...) étudier les résultats de la journée.

    Schumi : Bens ! Bens ! T’es où ? J’ai une super nouvelle !!! Bens ! Viens là...

    Et Rubens, surnommé Bens par Schumi (c’est charmant, nan ???), accourut....

    Rubens : Oui m’sieur ?

    Schumi : ah ! Te voilà enfin ! T’as vu ?

    Rubens (avec espoir) : quoi ??? Mes temps ? Tu les trouves bien ???

    Schumi : mais non, c’est pas ça ! Regarde, Fisichella a eu un problème avec ses pneus... Il a éclaté ! (lors d'un séance d'essais privé) C’est génial !!!

    Rubens : Ah bon ?

    Schumi : Mais oui... ça veut dire que les Michelins ont aussi des problèmes...

    Rubens : oui.. Enfin dans ces conditions, ses pneus ne pouvaient pas réagir différemment...

    Schumi : de quoi tu parles Bens... t’es pas ingénieur ! Qu’est ce que t’en sais ???

    Rubens : beh, c’est moi qui ai jeté les punaises que tu m’as donné sur la piste ! Allez, tu peux me féliciter !

    Schumi : quelles punaises ???

    Rubens : la boite que tu m’as donné avant la saison !!!

    Schumi : Bens ! C’était pour que tu puisses accrocher chez toi les posters de mes victoires ! Pas pour que tu t’en serves pour du sabotage....

    Gros silence de Rubens...

    Rubens : Pardon maître...

    Schumi : Ok, c’est bon... tu aurais au moins pu le faire en course plutôt qu’en essais !

    Rubens : J’ai essayé lors du dernier GP... mais ça n’a pas marché !

    Schumi : qu’est ce que tu as fait ?

    Rubens : J’ai mis des punaises dans la boite de vitesse d’Alonso ! Mais il a gagné.... J’comprends pas du reste !

    Schumi : Dans... la...boite... de vitesse !!!! Oh non....

    Rubens : Quoi ?

    Schumi : quelle est la voiture d’Alonso ?

    Rubens (fier de son savoir) : Une Ferrari !

    Schumacher se tapa la tête contre le mur...

    Rubens : quoi ? J’ai lu dans le journal que Ferrari avait signé un contrat avec lui depuis belle lurette !

    Schumi : est ce que tu l’as déjà vu dans un briefing chez nous ?

    Rubens : Je sais pas... j’ai pas le droit d’aller au briefing... c’est toi qui décide pour moi !

    Schumi : c’est vrai ! J’avais oublié ! Mais Alonso ne pilote pas chez nous ! Je peux te l’affirmer !

    Rubens : alors c’est pour ça qu’il a gagné (et oui... logique !!!!)

    Schumi (avec un sourire aux lèvres) : Bens... tu réalises que tu as
saboté... ta propre voiture ???

    Rubens : oh... oups.... mais pas que la mienne !

    Schumi (son sourire s’est soudain effacé) : qu’est ce que tu veux dire ?

    Rubens : Je savais pas si Alonso pilotait la n°1 ou la n°2... Alors faut pas me gronder !

    Schumi : Bens !!!!!!

    Rubens partit en courant.... coursé par Schumi....

Rubens sera-t-il encore vivant au prochain GP ?
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

alonso925 05/06/2006 22:10

Trop fort le coup des punaises ! Vraiment bien trouvé !